Le Conseil du Comité National (instance paritaire de gouvernance de l’OPPBTP) a determiné les orientations stratégiques de l’Organisme avec le plan stratégique @Horizon 2025 adopté le 8 octobre 2021.

Le Conseil a retenu quatre orientations prioritaires pour le plan stratégique @Horizon 2025 :

  • Renforcer la dimension technique de l’OPPBTP, avec un flux d’études et de retours d’expérience issus du terrain, des partenariats avec les organisations professionnelles et des industriels pour développer des solutions techniques intégrant la prévention ;
  • Accélérer le digital, pour en tirer tous les avantages, tant pour la mission de promotion de l’Organisme que pour accompagner les innovations qui pourront améliorer la sécurité et la prévention sur les chantiers ;
  • Poursuivre les travaux Prévention et Performance et le changement de paradigme de la prévention, pour atteindre une approche en prévention résolument positive et incitative ;
  • Développer la formation, pour garantir les compétences indispensables en prévention des risques professionnels dès l’entrée dans la vie active et tout au long du parcours professionnel.

Pour répondre à ces enjeux, il est organisé autour de cinq programmes opérationnels :

  • Maintenir une présence forte de l’Organisme sur le terrain.
  • Offrir une assistance technique et des parcours de prévention à toutes les entreprises grâce au digital.
  • Réaliser l’ingénierie prévention des métiers de demain, avec l’objectif d’une prévention intégrée dès la conception, portée par l’innovation.
  • Former les jeunes, les nouveaux dirigeants et les intérimaires et assurer ainsi un haut niveau de compétences prévention des personnels du BTP.
  • Contribuer au changement de paradigme de la prévention, en s’appuyant sur prévention et performance et la culture de prévention, en vue d’une approche résolument positive et incitative en prévention des risques professionnels.

Avec un discours novateur sur la prévention, notamment par la dimension économique, l’OPPBTP développe des outils capables de mobiliser fortement les entreprises en prévention.

L’approche positive de la prévention

L’innovation en prévention dans le BTP

Les actions de l’OPPBTP

Les orientations portées dans le cadre de cette stratégie visent à développer les argumentaires et les outils de facilitation de démarches de prévention des entreprises du BTP. L’approche est résolument positive et incitative avec le soutien de ressources digitales performantes et une large politique partenariale et de relais. La formation y contribue, tant en formation professionnelle continue, désormais entièrement tournée sur les formations non-obligatoires, qu’en formation initiale auprès des CFA, lycées professionnels et établissements d’enseignement supérieur (IUT, écoles d’ingénieurs).

Sur le terrain, la priorité est donnée à l’accompagnement des entreprises confrontées à des situations d’urgence, aux entreprises les plus exposées à certains risques ciblés comme les travaux en hauteur et l’hyperbare. Les instances représentatives du personnel, la coordination SPS et certains maîtres d’ouvrage figurent aussi parmi les cibles prioritaires. Enfin, les grandes entreprises font l’objet d’un accompagnement spécifique.

De nombreuses études techniques sont en cours dont des programmes majeurs tels que Carto Amiante, Carto PMAI, Carto Silice, les études MAECT…, auxquelles s’ajoutent des travaux d’expertise technique et de normalisation.

Les priorités en prévention définies par l’OPPBTP auprès des entreprises du secteur du BTP sont en cohérence avec le PST4 (plan santé au travail) :

  • Poursuivre la mobilisation des entreprises et de leurs salariés, en particulier parmi les plus petites mais pas uniquement, pour développer la prise en charge active des questions de santé et sécurité au travail au quotidien dans un contexte où les solutions sont largement disponibles.
  • Faire baisser les accidents graves et mortels. Avec entre 150 et 200 décès par an, le BTP est en première ligne et doit renforcer ses actions et efforts pour faire baisser drastiquement les accidents graves et mortels.
  • Relever le défi des conditions de travail et de leur amélioration : dès 2011 avec l’accord de branche pour la prévention de la pénibilité et l’amélioration des conditions de travail, le BTP a affirmé sa volonté pour faire progresser les conditions de travail, facteur d’attractivité du métier, de satisfaction et d’efficacité au quotidien.

Pour aller plus loin

Plan stratégique H2020